Vous avez sûrement reçu un message des impôts vous annonçant qu’il était temps de déclarer vos impôts, comme des millions de Français ces derniers jours. Depuis le 7 avril, la télédéclaration des revenus en ligne est ouverte. Si la déclaration de revenus a été facilitée avec le remplissage automatique de vos revenus, il en est tout autre avec vos cryptomonnaies qui elles aussi doivent être déclarées. Bien que la démarche soit encore assez complexe, elle est néanmoins obligatoire.

Que déclarer aux impôts ?

Déclarer ses cryptomonnaiesTout d’abord, il faut connaître la fiscalité des crypto monnaies qui possède son propre régime d’imposition. En effet, la possession de cryptomonnaie en soi n’est pas imposable, mais les bénéfices que vous pouvez en tirer le sont. C’est là qu’il va falloir calculer ce qui provient d’intérêt, ou de gains sur du trading et le déclarer afin d’être imposé à hauteur de 30% sur cette somme. Si vous faites partie des mineurs de cryptomonnaies, là aussi les revenus que vous avez engendrés avec le minage deviennent imposables.

Vous devez déclarer :

  • Votre solde de cryptomonnaies contenues sur vos portefeuilles (non imposable)
  • Les bénéfices tirés des trades, mining revente avec bénéfices (imposable)
  • La transformation crypto vers fiat (Imposable si supérieur à 305 euros).

Comment faire sa déclaration de crypto ?

Comment déclarer aux impôts les crypto monnaies peut vite devenir un vrai casse-tête. Calculer ses bénéfices lorsque l’on fait du daily trading n’est pas évident. Surtout que les bénéfices tirés de certaines trade s’annulent rapidement lorsque le cours de la crypto utilisée chut brutalement. Certaines plateformes vous permettent de télécharger un récapitulatif complet de vos comptes et des transactions effectuées, ce qui peut vous aider à calculer tout cela.

Pour vos déclarations de cryptomonnaie, vous devez utiliser des formulaires (Cerfa) particuliers. Il s’agit :

  • Formulaire n°3916 pour ce que vous détenez
  • Formulaire n°2042 cases 3AN et 3BN
  • Annexe 2086 concernant vos transactions
  • Formulaire complémentaire 2042-C-PRO pour les mineurs de cryptos

Une démarche encore assez complexe.

Comme nous avons pu le voir plus haut, il est encore assez compliqué de bien comprendre le processus de déclaration, les différents formulaires à remplir, et définir ce qui est imposable de ce qui ne l’est pas. Les gains issus de faucets, d’Airdrop, les dons… il existe encore beaucoup de questions et les années à venir devraient clarifier tous ces points. Les cryptomonnaies ne sont imposables que depuis quelques années et tout n’est pas encore clair pour tout le monde. Demander sur les forums spécialisés en cas de doute pourra vous apporter pas mal de réponses.

Déclarer n’est pas forcément imposé.

Ce n’est pas parce que vous déclarez vos cryptomonnaies aux impôts que vous serez forcement imposable sur ces dernières. Imagions que vous ne fassiez qu’en acheter pour du long terme par exemple, en investissant de petites ou plus grandes quantités chaque mois ou chaque année, vous ne serez pas imposable, car bien que vous puissiez faire des gains si les cours montent, tant que ces gains ne sont pas convertis en fiat (euros pour la France pare xemple), ils ne sont pas imposables. N’hésitez pas à bien vous renseigner sur le sujet et dans tous les cas, de bien penser à déclarer vos cryptomonnaies aux administrations fiscales pour éviter toutes surprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici