Aujourd’hui, nous vous proposons un petit tour de l’actualité des cryptomonnaies. Bitcoin et Ethereum rejetés sur les résistances, conflit en Ukraine, prédictions, minage pour se chauffer… Que pouvons-nous lire dans l’actualité ? Que faut-il en déduire ? Essayons d’y voir plus clair.

Bitcoin et Ethereum rejetés sur les résistances

Une résistance très forte s’est imposée sur le Bitcoin autour des 46 000 dollars et bien qu’il essaie de la franchir régulièrement, il se fait rejeter violemment à chaque fois. Pour beaucoup, ceci est un signe d’une future baisse à prévoir alors que d’autres espère que Bitcoin va enfin la casser et repartir à la hausse. Les deux scénario sont probables et c’est ce qui interroge le plus, car personne ne peut réellement prédire aujourd’hui, de quel côté viendra la cassure !

restistance Bitcoin

Ethereum emprunte le même parcours et se heurte a une résistance majeure autour des 3000 dollars et pose là aussi les mêmes questions, dans quel sens tout cela va-t-il casser ?

Une actualité qui sème le doute

L’actualité, même si souvent ne concerne pas directement les cryptomonnaies, impact l’univers des cryptomonnaies. Il suffit de suivre les cours sur du H4 (toutes les 4 heures) pour s’apercevoir que les annonces faites ici et là jouent massivement sur les marchés. Le conflit actuel par exemple entre la Russie et l’Ukraine (A lire Bitcoin en temps de guerre) joue un rôle important sur les cours des cryptomonnaies. Pour beaucoup, le Bitcoin est devenu une valeur refuge pour la Russie qui se retrouve de plus en plus coupée du monde sur le plan économique et subit de lourdes sanctions de la part de la communauté internationale et plus particulièrement européenne. Tant que le conflit faire rage, on ne devrai pas voir réellement l’impact que tout cela aura sur le marché de la crypto monnaie, mais à son terme, les choses devraient bouger très rapidement.

Ils se chauffent, grâce au minage

miner-cryptomonnaieS’il est des initiatives qui font du bien à l’idée reçue sur les cryptomonnaies et leur soi-disant pollution, c’est bien celle de cette ville qui se chauffe grâce au minage des cryptomonnaies. Une ville du Canada recycle l’énergie gaspillée par le minage pour se réchauffer. Le principe est assez simple. Le minage génère énormément de chaleur et ce phénomène est bien connu de tous les mineurs. Au lieu de chercher à refroidir l’environnement de minage, il suffit simplement de la déplacer. Ainsi, plus de 50 000 foyers sont chauffés grâce à cette chaleur détournée et cela permet même de chauffer l’eau de ces foyers. Une idée à retenir et à utiliser massivement pour enfin faire rimer minage de cryptomonnaie et écologie.

Adoption massive des cryptomonnaies.

S’il y a encore quelques années le Bitcoin et les cryptomonnaies étaient encore assez peu connus de l’ensemble des citoyens de nombreux pays, la tendance change radicalement. En effet,en France par exemple, plus d’un français sur 12 détiendrait des cryptomonnaies. Ceci s’explique par le fait que les jeunes qui avaient entendu parler du bitcoin dans leur jeunesse sont devenus de jeune majeur et s’intéresse de plus en plus au multimédia. Lorsque l’on passe du temps sur son téléphone et derrière un écran d’ordinateur, on ne peut passer à côté de publicité ou actualité. Certains d’entre eux arrivent en âge d’investir et les cryptomonnaies sont à l’heure actuelle un très bon placement.

Un analyste avait déjà fait ce constat. Les jeunes d’hier vont devenir les héritiers de demain et cet héritage risque bien de finir dans les cryptomonnaies. Tous ces jeunes ont vu ce que Bitcoin avait réussi a faire ces dix dernières années et beaucoup espère pouvoir réitérer cet exploit, soit sur le Bitcoin, soit sur d’autres cryptos.

Adoptions des pays

On savait déjà que les cryptomonnaies intéressaient désormais des pays entiers. Ce fut le cas avec le Salavador qui a rendu officielle les crypto mais cela va encore plus loin. Nous avons pu constater très récemment et à cause du conflit qui demeure en Ukraine, de nombreux dons faits en cryptomonnaie pour venir en aide au pays. Plus de 52 millions de dollars on a pu ainsi être récolté par l’Ukraine qui a su facilement les utiliser pour sois s’armer, soit venir en aide à la population. On peut lire qu’une majorité de ces cryptomonnaies ont directement été utilisées sous forme de crypto via des vendeurs acceptants les crypto, quant au reste à pu être facilement converti (sur le même sujet Comment convertir des cryptomonnaies)vers diverses monnaies Fiat, ceci grâce aux plateformes d’échanges. L’utilisation des cryptomonnaies semble donc bien s’intégrer au paysage mondial, et ce même (et surtout) en temps de guerre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici